Bienvenue sur le site de
Chartres Vertical

Chers Adhérents de Chartres Vertical

Il convient de vous informer en toute transparence des désagréments que subissent actuellement les associations. Nous subissons un 2e confinement, certes moins rigide que le 1er, mais qui nous oblige à cesser notre activité sportive préférée, faute de lieu de pratique. Il faut savoir que la ville de Chartres a été contrainte de fermer tous ses gymnases pour les pratiques sportives associatives, suite aux décisions gouvernementales. 

Nous espérons tous que cette fermeture ne va pas perdurer. Dans tous les cas, soyons patient ! Il nous reste le footing et la culture physique pour nous entretenir…

     Lamotte Laurent, président de Chartres Vertical

 

2ème confinement : Application décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 pour le Sport

 

Vous trouverez ci-dessous le texte émanant du ministère des sports :

 

 

Suite à l’annonce du Président de la République de mettre en place un nouveau confinement, Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, détaille les mesures applicables en matière de sport jusqu’au 1er décembre 2020.

« Je veux m’adresser aux pratiquants et passionnés de sport, aux éducateurs, encadrants et bénévoles, aux organisateurs et à tous ceux qui aiment et soutiennent le sport. La crise sanitaire est d’une extrême gravité. Nous sommes en confinement et nous limitons au maximum nos interactions sociales. Toutefois, la pratique sportive est essentielle pour le bien-être physique et moral des adultes comme des enfants. C’est la raison pour laquelle elle pourra continuer à être exercée dans certaines conditions. Pour le sport qui s’arrête, je poursuivrai mon action afin d’accompagner les clubs, les acteurs et les fédérations en difficulté à franchir cette nouvelle étape » Roxana Maracineanu

Continuité de l’activité pour les sportifs professionnels et de haut niveau et les éducateurs sportifs professionnels

Afin de permettre la continuité de l’activité professionnelle, le Gouvernement autorise les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau et Espoirs inscrits sur listes ministérielles et leurs partenaires d’entrainement, à déroger au confinement et à l’interdiction de circuler.

Les éducateurs sportifs professionnels peuvent également bénéficier d’une dérogation dès lors qu’ils doivent enseigner et/ou maintenir leur condition physique et technique nécessaire à la poursuite de leur activité en sortie de confinement.

Cette dérogation concerne également toutes les personnes accréditées dont la présence est nécessaire au bon déroulement des activités sportives à caractère professionnel (entraineurs, juges, arbitres, officiels, prestataires).

Des protocoles sanitaires rigoureux sont en place et continuerons d’être appliqués.

Ces publics devront produire une attestation et un justificatif de leur activité.

Les équipements sportifs

Tous les équipements recevant du public (ERP) couverts (de type X) ou de plein air (de type PA) du territoire sont fermés au public. Seuls les publics prioritaires suivants peuvent y accéder munis d’une attestation.

  Les scolaires et les accueils périscolaires

  Les étudiants STAPS

  Les personnes en formation continue ou professionnelle

  Les sportifs professionnels et toutes les populations accrédités dans le cadre des activités sportives à caractère professionnel

  Les sportifs de haut niveau et espoirs

  Les personnes pratiquant sur prescription médicale

  Les personnes en situation de handicap

« J’en appelle aux élus des collectivités, aux maires pour qu’ils permettent l’accès à ces équipements pour les publics prioritaires dès lors que les protocoles sanitaires renforcés et que la limitation des interactions seront garantis ». Roxana Maracineanu

Pratique sportive libre des adultes

La pratique sportive constitue un motif dérogatoire de sortie sous réserve d’être muni d’une attestation, dans la limite d’un kilomètre autour de son domicile et d’une heure maximum, à raison d’une fois par jour. Elle se pratique sans masque, de manière individuelle. Toute pratique sportive collective est exclue.

Elle n’est possible que dans l’espace public, l’ensemble des équipements étant fermés sauf pour les publics prioritaires.

Pratique sportive encadrée des mineurs

Les cours d’EPS sont maintenus au programme scolaire, selon des protocoles sanitaires renforcés et avec des pratiques favorisant la distanciation.

L’organisation des classes préserve des groupes d’enfants qui restent les mêmes dans les accueils périscolaires. C’est pour éviter le brassage des enfants que l’accueil dans d’autres structures comme les associations sportives n’est pas autorisé.

C’est pourquoi, le ministère des Sports travaille étroitement avec les équipes du secrétariat d’Etat à la Jeunesse et à l’Engagement, les collectivités et le mouvement sportif pour que les acteurs associatifs dans le milieu du sport puissent venir au soutien des loisirs périscolaires, au sein des accueils collectifs de mineurs, après l’école et le mercredi.

Les modalités de partenariat entre les acteurs sportifs et les accueils collectifs de mineurs permettront de préserver les groupes d’élèves constitués en classe et garantir l’absence de brassage.

L’activité sportive proposée dans ces accueils respectera une pratique individuelle et adaptée au contexte sanitaire.

Jauges d’accueil du public

L’accès aux ERP étant proscrit, sauf pour les publics prioritaires, les manifestations de sport professionnel ou de haut niveau maintenues devront se tenir à huis clos.

A ce titre, dans le cadre du plan de soutien global du secteur sportif, une enveloppe de 107 millions d’euros devrait permettre de compenser une partie des pertes de recette liée aux restrictions de jauge. Il est en cours d’examen par la Commission européenne. Par ailleurs, des dispositifs d’exonération de charges spécifiques sont actuellement à l’étude.

Sport à domicile

Le ministère des Sports a créé dès le printemps une plateforme qui propose des contenus sportifs gratuits, certifiés adaptés à une pratique à domicile pour tous types de publics et de niveaux : https://bougezchezvous.fr

Cette plateforme développée avec la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP) et le Behavioural Insights Team (BIT), permet à chacun d’accomplir ses objectifs sportifs en bénéficiant de rappels quotidiens, à l’horaire que l’utilisateur aura préalablement défini, ainsi que des conseils et contenus personnalisés sous forme d’emails et notifications et selon ses préférences et son niveau.

Le ministère des Sports encourage et accompagne les acteurs du sport à proposer des contenus numériques qui permettront de préserver le lien entre les pratiquants, les éducateurs et les structure.

A Paris, le 26 octobre 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Lettre ouverte du Mouvement sportif français au Président de la République

SOS : SPORT EN DETRESSE

 

 

Ce lundi 26 octobre 2020, le mouvement sportif français a adressé une lettre ouverte au Président de la République, intitulée "SOS : SPORT EN DETRESSE", co-signée par 95 fédérations sportives et dont nous vous livrons le contenu intégral ci-dessous.

 

Monsieur le Président de la République,

Les acteurs associatifs, bénévoles, éducateurs sportifs, dirigeants de clubs et de fédérations, ne sont pas parmi les adeptes des coups d’éclat. Ils préfèrent s’impliquer pour qu’au quotidien se dispense le respect de la règle, des autres et de soi. C’est donc le coeur lourd mais las, qu’en tant que représentants du Mouvement sportif français dans sa diversité, nous nous adressons ouvertement à vous aujourd’hui car nous sommes désemparés.

 

Désemparés de constater que le secteur du sport fédéré, fort de son modèle social et économique unique, porteur de valeurs essentielles au tissu social républicain, ne compte visiblement pas dans les priorités d’action de notre pays en temps de crise. Il garantit pourtant l’accès à la pratique sportive au plus grand nombre en même temps qu’il permet la détection et l’éclosion de talents issus de tous les milieux.

 

Depuis plusieurs mois, nous faisons tout notre possible pour nous adapter aux aléas et aux multiples applications divergentes et parfois contradictoires de la doctrine sanitaire sur le terrain. Nous avons établi les protocoles sanitaires les plus exigeants, validés par les Ministères tant des Sports que de la Santé ainsi que par le Haut Conseil de la Santé Publique et la Cellule interministérielle de crise. Nous les avons sans cesse améliorés pour tenir compte de la circulation accrue du virus. Nous les avons scrupuleusement mis en oeuvre avec la force de l’engagement qui caractérise nos 3 millions de bénévoles et les professionnels qui les accompagnent, au premier rang desquels figurent nos « Covid-managers » présents dans chaque fédération et dans la plupart des clubs.

 

Malgré ces efforts, nos compétitions et manifestations programmées ou reprogrammées sont annulées, souvent à la dernière minute et en raison d’une application excessive et injustifiée des mesures sanitaires par les autorités locales. Nos activités sont à l’arrêt dans de nombreux territoires, y compris des zones vertes non soumises au couvre-feu. Les décisions très disparates des Préfectures et des ARS, à situations similaires, tuent le sport à petit feu. Nous déplorons déjà plus d’un quart d’adhésions en moins, au point que de nombreux clubs se demandent aujourd’hui s’ils pourront passer l’année car plus de 80% d’entre eux, seulement animés par des bénévoles, piliers du sport amateur, restent encore aujourd’hui exclus des dispositifs d’aides prévus au plan de soutien piloté par le Ministère de l’Économie.

 

Nous sommes désemparés aussi car, faut-il encore le rappeler, pratiquer un sport est bon pour la santé et permet de mieux résister face à l’épidémie ! La hausse de l’inactivité touche bien évidemment encore plus durement les populations déjà fragiles ; nous ne pouvons que craindre, impuissants, ses conséquences encore plus désastreuses pour la santé publique de demain. Vous comprendrez donc l’incompréhension qui est la nôtre de subir une stigmatisation aussi violente qu’infondée, car non étayée par des éléments objectifs. Comment comprendre et expliquer pourquoi d’autres activités demeurent permises, y compris dans les zones les plus touchées par l’épidémie, mais pas la pratique du sport dans des zones pourtant plus préservées ?

 

Nous mesurons pleinement l’ampleur de la crise que notre pays traverse et ne souhaitons pas opposer les secteurs d’activités les uns aux autres. Nous constatons pourtant, avec amertume, l’absence de prise en compte des spécifi cités de notre secteur par un dispositif d’accompagnement approprié. Budgétairement, nous déplorons que les quelques euros promis par-ci nous soient repris par-là, dans des tours de passe-passe indignes et humiliants.

Nous vous adressons aujourd’hui ce SOS, Monsieur le Président, afin que nous retrouvions la considération que nous pouvons espérer et l’accompagnement que nous pensons mériter.

 

Alors que se prépare l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, il nous semble que la priorité doit être de préserver nos capacités à nous tourner collectivement vers l’avenir. Comme vous l’avez indiqué, notre société va devoir vivre avec le virus. Nous devons donc vivre avec lui tant qu’il n’aura pas été vaincu mais nous ne voulons pas disparaître avant lui.

 

Comptant sur votre compréhension et votre soutien, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.

 

Le Mouvement sportif français

 

 

 

A PROPOS DE NOUS

Bienvenue À Chartres Vertical !

Chartres vertical est un club d'escalalde labellisée situé à Chartres en Eure-et-Loir.

Venez découvrir l'escalade en loisir et en compétition, sur S.A.E. (Structure Artificielle d’Escalade) et sur S.N.E. (Site Naturel d’Escalade) ainsi que les diverses activités du club, Ski Alpinisme, Alpinisme, Raquettes et randonnées sportives. Chartres Vertical dispose également d'une école pour les enfants à partir de 6 ans.

Comment procéder à mon inscription sur un créneau d'escalade adulte?

 

Vous ne pouvez vous inscrire qu'à un seul créneau par semaine. Pour cela, il faudra indiquer votre nom, prénom et numéro de licence.

Vous ne pouvez vous inscrire que si votre licence a déjà été enregistrée, et si votre adresse email est reliée à un compte google. Si ce n'est pas le cas, un email vous sera envoyé pour que vous nous communiquiez une adresse email reliée à un compte google : il est possible de vous ajouter manuellement mais cela prend du temps !

Vous avez normalement reçu une notification par email vous indiquant que vous avez été ajouté sur le document "inscription créneaux escalade adulte", si votre licence a été enregistrée.

Pour rappel, entre le moment où vous déposez le bulletin d'adhésion, le moment où votre licence est enregistrée, et enfin le moment où vous êtes ajouté sur le document, il se passe quelques jours.

Le premier ajout sera fait dans la semaine et au plus tard le 27 septembre. Des mises à jour régulières des personnes pouvant accéder au document seront effectuées ensuite, au fil des nouvelles inscriptions.

 

Tout d'abord, cliquez sur le lien :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1iGHF9iIllO0mJDFcNH1ncwHmkzrJhuvg5-rwKvXmKQQ/edit#gid=0

 

Ensuite, connectez vous avec votre compte google (comme si vous souhaitiez vous connecter à votre adresse email).

 

Enfin, écrivez votre nom prénom et numéro de licence dans la case correspondant au jour où vous souhaitez venir. Il y a vingt quatre cases pour chaque jour, correspondant aux vingt quatre personnes qui peuvent s'inscrire.

 

Il est inutile d'enregistrer le document, puisqu'il est mis à jour en temps réel.

 

Si vous avez fait une fausse manip, il y a une flèche pour retourner en arrière.

 

Vous pouvez y accéder par téléphone via l'application google sheets. Dans ce cas, une fois votre inscription faite, n'oubliez pas de fermer l'application, sinon cela risque d'empêcher d'autres personnes de se connecter (il y a une limite de 100 personnes connectées en même temps sur le document).

LA SALLE D'ESCALADE EST OUVERTE

A nos adhérents, amateurs de grimpe en tout genre…

Monsieur Covid s’est invité dans la précédente année sportive et l’a écourtée aux regrets de chacun d’entre nous. Une nouvelle saison commence et il est temps de reprendre contact. Les informations ne vous auront pas échappé : nous pourrons pratiquer de nouveau notre activité en salle mais seulement en appliquant un protocole sanitaire strict…
L’équipe de dirigeants de Chartres Vertical a travaillé et travaille toujours pour vous accueillir bientôt dans les meilleures conditions. Sachez que vous trouverez de nombreuses voies nouvelles et un réaménagement complet des prises et volumes du pan inclinable de la salle de bloc. On n’oubliera pas de remercier Julie, Romain et Clément à la rentrée…
Les infos en détails :
Le protocole : celui appliqué sera celui de notre Fédération, la FFME. Vous trouverez dans la salle des affiches explicatives très lisibles, affiches que vous pouvez d’ores et déjà consulter ci-dessous. Le protocole nous oblige entre autre :
- A limiter le nombre de personnes dans la SAE : 24 personnes réparties sur les deux salles.
Pour les enfants et ados de l’école d’escalade, les groupes seront inférieurs à ce nombre limite. Nous demanderons seulement aux Parents de rester hors de l’enceinte.
Pour les adultes, le soir, il faudra obligatoirement s’inscrire au préalable sur un créneau d’ouverture, sur le site internet.
- De porter un masque dès lors que vous ne grimperez pas, de se laver ou se frictionner les mains avec le gel hydroalcoolique très souvent.
- De vous inciter à utiliser votre propre matériel même si celui prêté sera systématiquement désinfecté.
- De n'utiliser que de la magnésie liquide. En effet, la magnésie liquide contient de l'alcool, ce qui contribue à désinfecter les mains.
 
IMPORTANT ! Les inscriptions sur les créneaux d’ouverture ne seront possibles que si l’adhésion et la licence de la saison 2020-2021 ont été souscrites. Pour les adhérents adultes il faut en envoyant votre dossier chez le Secrétaire, Jean Marie Goetz. Vous pourrez également procéder à votre inscription en apportant le dossier complété à la salle.

 

Lamotte Laurent

Président du CT 28 FFME

Président de Chartres Vertical


 

!!! AVIS AUX GRIMPEURS - RAPPEL IMPORTANT !!!

CHARTRES VERTICAL

Salle d'escalade Roger Bellavoine
Halle des sports Jean Cochet
Rue Jean Monet - 28000 Chartres
02.37.91.15.05 (aux heures d'ouverture)

HORAIRES D'OUVERTURE

Du lundi au vendredi : de 20h00 à 22h30
et le dimanche : de 10h à midi